«Cette élection va m’aider à m’affirmer»

Méline Bidois portera le numéro 8 lors de l’élection de Miss Excellence Rhône-Alpes.
Méline Bidois portera le numéro 8 lors de l’élection de Miss Excellence Rhône-Alpes.

Son regard ne trompe pas. Du haut de ses 18 ans, Méline Bidois va bien réaliser un de ses rêves d’enfant. Le 2 novembre, elle sera sur la scène de la salle de l’Arrosoir, à Voreppe en Isère, pour briguer l’écharpe de Miss Excellence Rhône-Alpes. «    Je ne stresse pas trop pour le moment. J’ai des journées chargées donc cela me permet de me concentrer sur autre chose », explique la jeune femme qui fait ses études de vendeuse-conceptrice de cuisines, salle de bains et aménagements en alternance à Lyon. A Noël 2017, elle demande à ses parents de lui offrir un shooting photo. Le test est concluant et tout s’accélère. Quelques mois plus tard, elle participe à une élection réservée aux adolescentes. Si elle ne repartira pas avec l’écharpe, malgré le fait qu’elle ait reçu le plus grand nombre de votes par SMS, elle attire l’attention de plusieurs photographes. « Depuis je n’arrête pas », explique-t-elle amusée.

« Je veux prendre confiance en moi »

Mais loin d’être attirée par les paillettes ou la célébrité, ce qui intéresse avant tout Méline Bidois dans cette élection, c’est un aspect beaucoup plus mental  : « Je veux me prouver que je suis quelqu’un, prendre confiance en moi. Cet événement va m’aider à m’affirmer et me permettra de progresser dans la prise de parole notamment. J’ai déjà pensé au discours que j’allais faire », affirme cette grande timide. Quoi qu’il en soit, Méline Bidois a prévu de profiter au maximum de ces quelques heures passées sous les projecteurs isérois  « J’ai une vingtaine de personnes qui viendront me soutenir. C’est surprenant pour une candidate à une élection, mais je ne sais pas sourire ! Le fait de les entendre m’encourager me fera tellement plaisir que le sourire viendra naturellement », glisse-t-elle. Et qui sait, si tout se passe comme dans ses rêves les plus fous, elle pourrait bien se retrouver à l’élection de Miss Excellence Nationale.

Mehdi Elaaboudi