Annecy : ils accueillent un demandeur d’asile à la maison

Agnès et Antoine hébergent Alhassane pendant un mois. La journée, le jeune homme travaille comme cuisinier dans un restaurant à Cran-Gevrier.
Agnès et Antoine hébergent Alhassane pendant un mois. La journée, le jeune homme travaille comme cuisinier dans un restaurant à Cran-Gevrier.

C ’est comme notre fils, mais c’est un adulte. » Agnès témoigne d’un vrai attachement pour Alhassane, accueilli à son domicile familial depuis début octobre. Avec son mari Antoine, et en lien avec le service jésuite des réfugiés (JRS) d’Annecy, ils ont ouvert les portes de leur maison de Nâves-Parmelan à ce demandeur d’asile de 20 ans, originaire de Guinée-Conakry, où il a fui les violences interethniques. « C’est une étape, le temps qu’il puisse avoir une réponse de l’Ofpra [l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, NDLR] », explique-t-elle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite