Pourquoi… célèbre-t-on la Toussaint ?

Que célèbre-t-on à la Toussaint ? Et pourquoi le 1er novembre ?
Que célèbre-t-on à la Toussaint ? Et pourquoi le 1er novembre ? - Photo d’illustration

Célébrée tous les ans le 1er novembre, la Toussaint est, dans la tradition chrétienne, la fête de tous les saints, connus ou inconnus. Son origine remonterait au IIe siècle, quand les chrétiens commencèrent à honorer ceux qui étaient morts en martyr.

On estime que cette fête est célébrée le 1er novembre depuis le VIIIe siècle, quand le pape Grégoire III dédicace une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome à tous les saints. Vers 835, le pape Grégoire IV ordonnera que cette fête soit célébrée dans toute la chrétienté. Lors de la messe de la Toussaint, l’Évangile lu est le texte des Béatitudes.

Pourquoi un jour férié ?

Depuis son instauration dans le calendrier universel de l’Église, la Toussaint a toujours fait partie des 50 jours « chômés », c’est-à-dire non travaillés, du calendrier catholique. Elle sera supprimée par la Révolution française avant d’être réinstaurée par Napoléon Ier en 1802. Elle fait partie des onze jours fériés listés dans le Code du Travail.

Toussaint ou fête des morts ?

La tradition de fleurir les tombes le jour de la Toussaint est très répandue mais le jour des morts est en fait célébré le lendemain, le 2 novembre. Le jour des morts a été créé en 998 dans le monastère bénédictin de Cluny. Il sera inscrit au calendrier universel de l’Église au XIIIe siècle.