Le port du masque redevient obligatoire à Genève

L'imprudence et l'insouciance de certains remettent la santé publique en danger, les restrictions pourront encore être plus sévères.
L'imprudence et l'insouciance de certains remettent la santé publique en danger, les restrictions pourront encore être plus sévères. - Messager

À ce jour 46 nouvelles personnes, déclarées atteintes du virus, ont dû être mises en quarantaine. Trente personnes de plus en deux jours. Et la courbe n’a fait que grimper de semaine en semaine. «  C’est une montée en escalier, explique le professeur Jacques André Romand, médecin cantonal genevois. Sans mesure stricte, la reprise de la pandémie menace ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite