Jean-Marc Beauquis : «Sur les déblais bellegardiens, nous n’avons pas été consultés»

La parcelle de stockage à Billiat, photographiée il y a un an.
La parcelle de stockage à Billiat, photographiée il y a un an.

Nous évoquions dans notre édition du 23 juillet le retour à Bellegarde des déblais issus des travaux de voirie, déblais que l’entreprise Guintoli avait entreposés, avec l’accord des propriétaires, sur un terrain agricole à Billiat.

«  Un arrangement avait été trouvé, expliquions-nous, entre l’entreprise, une exploitation agricole et la commune de Billiat.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite