A Thonon, le château de Ripaille poursuit sa mue

La face sud du pavillon est désormais dégagée de ses échafaudages, et présente des tuiles neuves ainsi que des cheminées rénovées.
La face sud du pavillon est désormais dégagée de ses échafaudages, et présente des tuiles neuves ainsi que des cheminées rénovées.

Le chantier de rénovation de la charpente du château de Ripaille a débuté le 25 octobre dernier. L’année 2020 devait représenter un défi immense pour la Fondation Ripaille, qui gère le site et supervise sa restauration. En effet, il fallait réussir à faire coexister deux dynamiques très différentes : maintenir les visites du château et les différents événements, tout en faisant avancer les travaux afin de respecter les délais que la Fondation s’était fixés.

Un programme chamboulé

Mais la crise sanitaire a poussé l’équipe à redéfinir son calendrier. «  Le confinement a retardé le chantier de deux à trois mois, estime Pierre-Sébastien Burnichon. Mais à côté de ça, alors que le château organisait jusqu’à cinq événements par semaine les années précédentes, aujourd’hui nous n’en avons pas eu un seul depuis le 15 mars.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite