Mendicité et précarité à Saint-Julien-en-Genevois : que fait la mairie ?

Une nouvelle sans abri s'est installée sur ce banc à l'entrée de Saint-Julien-en-Genevois.
Une nouvelle sans abri s'est installée sur ce banc à l'entrée de Saint-Julien-en-Genevois.

Saint-Julien-en-Genevois, à l’inverse d’Annemasse, la ville voisine, ne compte que très peu de sans domicile fixe. Même si une récente analyse de la population communale révèle un important taux de personnes en situation précaire. Depuis quelques semaines, de nouvelles personnes campent dans la rue. «  Généralement, des hommes, l’un assis sur le parvis de l’église, l’autre posté à l’entrée d’une boulangerie attendent que les passants leur versent quelques pièces. Aucun d’eux ne manifeste la moindre agressivité. Ils n’interpellent même pas les gens, ils espèrent seulement un peu de générosité de notre part  », relève cette habitante.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite