Mont-Blanc : un homme perd la vie après une chute de 250 mètres dans l’aiguille de la Bérangère

Mercredi 19 août, un homme de nationalité belge et âgé de 30 ans, a perdu la vie dans le Mont-Blanc, dans l’aiguille de la Bérangère après une chute de 250 mètres.
Mercredi 19 août, un homme de nationalité belge et âgé de 30 ans, a perdu la vie dans le Mont-Blanc, dans l’aiguille de la Bérangère après une chute de 250 mètres.

Mercredi 19 août, un homme de nationalité belge, et âgé de 30 ans, a perdu la vie dans le Mont-Blanc, dans l’aiguille de la Bérangère après une chute de 250 mètres.

Dans une crevasse d’une quinzaine de mètres

Après avoir dévissé, l’alpiniste a atterri dans une crevasse profonde d’une quinzaine de mètres, vers 8 heures ce matin. Les gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute-montagne) l’ont rapidement localisé mais ont mis environ deux heures à le remonter, notamment à cause d’un fond instable. Il était accompagné par un camarade, indemne, les deux n’étant alors pas encordés au moment du drame.

Un homme de 22 ans chute au niveau de l’arête des Grands Montets

Par ailleurs, le « PG » est notamment intervenu à 10h20 également après qu’un homme de 22 ans, franco-suisse, a chuté au niveau de l’arête des Grands Montets, dans un endroit décrit comme « délité ». Encordé, il a heureusement été retenu dans sa chute mais il s’est cogné et a reçu une pierre sur la tête. Sonné à l’arrivée des secours, il souffre d’un traumatisme crânien et a été évacué vers l’hôpital de Sallanches.