« Et si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer », les propos chocs d’une chroniqueuse de LCI

Les propos de Julie Graziani, tenu lundi 4 novembre sur un plateau de LCI, a suscité l’indignation des internautes.
Les propos de Julie Graziani, tenu lundi 4 novembre sur un plateau de LCI, a suscité l’indignation des internautes. - Capture d’écran/LCI

« Je trouve que les aides ne sont pas terribles quand on est toute seule avec deux enfants, au SMIC, je ne vois pas trop comment on peut s’en sortir », expliquait une mère célibataire en détresse à Emmanuel Macron, en déplacement à Rouen le 30 octobre. Cet extrait vidéo diffusé le 4 novembre sur le plateau de LCI lors de l’émission 24h Pujadas a fait réagir Julie Graziani, chroniqueuse et militante de La Manif pour tous.

Elle a trouvé bon de rétorquer : « C’est sûr qu’elle ne s’en sorte pas à ce niveau-là. Mais à un moment donné, je ne connais pas son parcours de vie à cette dame, qu’est ce qu’elle a fait pour se retrouver au SMIC ? Est-ce qu’elle a bien travaillé à l’école ? Est-ce qu’elle a suivi des études ? Puis si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer non plus dans ces cas-là, à un moment donné, quand on se rajoute des difficultés sur des difficultés et des boulets sur des boulets, on se retrouve dans des problèmes . »

Ces propos – rétrogrades – ont suscité l’indignation des internautes, mais la chroniqueuse proche de la droite conservatrice reste sur ses positions.

Marlène Schiappa réagit

« Quel est le message quand on blâme une femme de ne gagner que le SMIC puis qu’on lui reproche publiquement d’avoir divorcé ? Riche, on peut divorcer, pauvre il faut subir ? Sous couvert d’opinion, un violent mépris des mères isolées ! », s’est indignée Marlène Schiappa, secrétaire d’État pour l’égalité femmes-hommes.