«Le cheval a un quotient amitié indéniable»

Les six chevaux de la Garde républicaine déployés en Haute-Savoie cet été étaient herbergés aux écuries du Rampignon.
Les six chevaux de la Garde républicaine déployés en Haute-Savoie cet été étaient herbergés aux écuries du Rampignon.

Entre le 19 juillet et le 29 août, les gendarmes de Haute-Savoie, et plus particulièrement ceux du bassin annécien, ont été aidé dans leurs missions par dix renforts : quatre cavaliers et... six chevaux de la Garde républicaine.

Des recrues ponctuelles (et qui devraient le rester étant donné qu’elles coïncident avec une hausse temporaire de la population) mais redoutablement efficaces. « Que ce soit en matière de sécurité publique, de contact auprès de la population ou de prévention, tout semble plus facile à cheval », a sourit Maxime Chevallard, commandant de la compagnie d’Annecy, au moment de leur dire « merci et au revoir » vendredi 28 août. D’après ce dernier, qui n’a été contredit par personne (lire nos éditions précédentes), « le cheval possède un quotient amitié indéniable ».

Lutte contre la délinquance

Cet été, Air et Electra, les deux Selles français présent le jour de la cérémonie, ont également participé à des opérations de lutte contre la délinquance. « Pour du trafic de stupéfiants au bois des Iles et pour une rixe sur la plage d’Albigny », a précisé le militaire.

Si la création d’une brigade équestre en Haute-Savoie n’est pas à l’ordre du jour, Maxime Chevallard fait tout de même un voeu à ce sujet : disposer, tous les étés, de renforts de cette nature. « C’est une véritable plus-value. »

Sans oublier les VTT électriques!

Lors de la réception qui a clôturé la saison estivale, la gendarmerie a également remercié la société annécienne Whattfornow, qui a gracieusement fourni pour 5000 euros de VTT électriques dernière génération aux forces de l’ordre.