Le mode de calcul des APL change le 1er janvier 2020

À partir du 1er janvier 2020, le mode de calcul des APL va changer.
À partir du 1er janvier 2020, le mode de calcul des APL va changer. - Image d’illustration Vector Creator

Si vous touchez les APL, un courrier important de la CAF vous est sans doute parvenu dans votre boîte aux lettres mercredi. Il détaille le nouveau mode de calcul de ces aides de logement qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2020, détaille Le Parisien. Désormais, ce sont les revenus des 12 derniers mois qui seront pris en compte, et non plus les deux dernières années.

Le montant des APL ne devrait donc pas varier pour les 6,5 millions qui les touchent si le montant de leurs revenus ne bouge pas. Une actualisation trimestrielle automatique prenant en compte les revenus de l’année écoulée doit permettre de mieux faire correspondre les APL aux besoins des bénéficiaires.

« Une réforme de justice », selon le gouvernement

« Prenez par exemple une femme qui était à temps plein il y a deux ans. Aujourd’hui, elle se retrouve à mi-temps, à la tête d’une famille monoparentale. Avant la réforme, elle touchait moins d’APL que ce à quoi elle avait droit. (...) La réforme permet d’adapter tout de suite le niveau d’APL en fonction des situations », explique à 20 Minutes Julien Denormandie, le ministre de la Ville et du Logement.

Mais 1,2 million de personnes vont voir leurs APL baisser en raison de cet ajustement, alors que 600 000 personnes n’y auront plus droit, selon franceinfo, qui évoque plus d’un milliard d’économies pour l’État. « Avant la réforme, il y avait déjà, chaque année, 1 à 2 millions de personnes dont le montant des APL variait à la hausse ou à la baisse », assure Julien Denormandie, qui défend « une réforme de justice » : « à vouloir protéger un ancien système, on en vient à ne pas donner la protection nécessaire à ceux qui en ont besoin aujourd’hui ».

Selon Le Parisien, cette réforme n’aura pas d’impact sur les 800 000 étudiants qui bénéficient, même s’ils travaillent. Enfin, un simulateur sera mis en place par la CAF début décembre pour mesurer les changements potentiels du montant des APL versé à chacun à partir du 1er janvier.