Chamonix : la destinée remarquable du lieutenant-colonel Bozon, commandant du PGHM

Stéphane Bozon (à droite) et une partie de son équipe.
Stéphane Bozon (à droite) et une partie de son équipe.

Pour la presse, il décrit habituellement les opérations menées sur le territoire. Au-delà du factuel téléphonique journalier, nous avons voulu mieux connaître Stéphane Bozon. Cet homme des sommets nous a ainsi accueillis dans les locaux du PGHM à Chamonix : la base la plus active d’Europe avec 1 100 opérations de secours enregistrées par an (1600 avec Annecy) . Le Graal pour tout spécialiste du secours en montagne, que d’agir sur ce magnifique terrain dominé par le mont Blanc, depuis la capitale de l’alpinisme. Sous les ordres du colonel Bozon, 58 ans  : 43 hommes pour ce qui semble être une grande famille.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite