Samoëns : la cour d’appel de Chambéry condamne le Club Med à verser 200 000 euros

La cour d’appel de Chambéry condamne le Club Med de Samoëns Grand Massif à verser une amende de 200 000 euros.
La cour d’appel de Chambéry condamne le Club Med de Samoëns Grand Massif à verser une amende de 200 000 euros.

Le 30 novembre 2017, le Club Med de Samoëns Grand Massif et une entreprise de travaux public se sont retrouvés devant le tribunal de Bonneville. Les deux organismes étaient poursuivis par l’Agence française pour la biodiversité pour déversement de substances nuisibles à l’environnement et défrichement non autorisé d’une dizaine d’arbres, lors de la construction du village de vacances.

Le Club Med a alors été condamné à payer une amende de 200 000 euros.

Ce mercredi 25 septembre, la cour d’appel de Chambéry a confirmé la culpabilité du Club Med dans cette affaire et le montant de l’amende à payer.

Le Club Med a réagi par communiqué et réaffirme son attachement aux valeurs environnementales, jugeant le jugement sévère voulant servir d’exemple. La SAS Club Med va se pourvoir en cassation.