Coronavirus: les kinés désormais autorisés à pratiquer des tests PCR

Désormais, les kinés sont également autorisés à réaliser les tests de dépistage.
Désormais, les kinés sont également autorisés à réaliser les tests de dépistage. - © Le Pictorium / Chloé Sharrock

Les laboratoires sont débordés par le million de tests qui doivent être réalisés chaque semaine en France pour dépister le Covid-19. Afin de les désengorger, le Gouvernement a autorisé mardi 15 septembre les masseurs-kinésithérapeutes à réaliser les prélèvements pour les tests RT-PCR. Pour cela, ils devront attester «  avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l’examen conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie », précise l’arrêté publié dans le Journal Officiel du 16 septembre.

Depuis le 24 juillet, le Gouvernement avait déjà étendu la liste des professionnels de santé autorisés à réaliser ces prélèvements. Les étudiants en odontologie, en pharmacie et en maïeutique, les aides-soignants, les infirmiers diplômés d’État, les sapeurs-pompiers, les marins-pompiers et les secouristes des associations agréées de sécurité civile titulaires d’une formation adéquate aux premiers secours sont également habilités à réaliser ces tests.