Pays bellegardien / Pays de Gex : changement d’itinéraire pour l’Ultra Trail des montagnes du Jura

Les sportifs parcourrons plus de 180 kilomètres à travers le Jura.
Les sportifs parcourrons plus de 180 kilomètres à travers le Jura.

Vendredi 2 octobre à 8 h, les 250 coureurs prendront le départ de la première édition de l’Ultra Trail des montagnes du Jura, à Lancrans.

Si l’organisation propose différents formats de courses : la franco-suisse de 112 kilomètres, la renarde de 72 kilomètres, la CMM de 38 kilomètres et la lynx de 19 kilomètres ; la seule à passer sur notre territoire reste la plus longue, l’UTMJ de 180 kilomètres avec un dénivelé positif de plus de 7 800 mètres.

Dans un premier temps, le parcours de cette dernière devait être donné à Bellegarde pour une arrivée à Métabief (25). Les coureurs auraient dû emprunter le Crêt de la Goutte, puis Menthières pour ensuite se diriger sur les crêtes gessiennes jusqu’au col de la Faucille avant de rejoindre la Suisse et le sommet de la Dôle.

Finalement, le départ se fera à Lancrans pour tout de même une arrivée à Métabief. Mais ce n’est pas le seul changement d’itinéraire. Plus question pour les sportifs d’admirer le splendide panorama sur les Alpes lors de leur traversée sur les crêtes. Le parcours a été modifié. Après un passage par la station de Menthières, ils seront dirigés sur Chezery-Forens avant d’entamer la montée au Crêt de Chalam. Ils continueront leur route à travers les Bellecombes jusqu’à Lajoux. Ils passeront ensuite la combe à la chèvre et le carrefour du massacre pour rallier le sommet des Tuffes avant de redescendre vers Les Rousses.

Durant leur ascension, les coureurs ne passeront pas non plus par le sommet de la Dôle. Leur visite en territoire suisse a été largement raccourcie.

Ces adeptes du trail effectueront tout de même une belle petite balade…

Rendez-vous à Lancrans pour les encourager !

Les mesures sanitaires

Pour la tenue de cet événement plusieurs mesures sanitaires seront mises en place :

–  Port du masque obligatoire pour les coureurs sur les 200 premiers mètres.

– Mise en place d’un circuit à sens unique.

Lors du ravitaillement : – Self-service interdit pour les coureurs, le service est assuré par les bénévoles.

– Gobelet, flasque, bouteille, gourde obligatoire pour les coureurs. Le contenant sera rempli par les bénévoles.

– Port du masque obligatoire pour les bénévoles et recommandé pour les coureurs si la distanciation physique ne peut être assurée.

– Gel hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie.