Divonne: Emma Epstein passe le flambeau à la direction de Dance Spirit

Aurélie devant un graffiti, résultat d'un travail collectif réalisé par les élèves de 4-6 ans en stage d'éveil artistique sur le thème des danses urbaines.
Aurélie devant un graffiti, résultat d'un travail collectif réalisé par les élèves de 4-6 ans en stage d'éveil artistique sur le thème des danses urbaines.

Aurélie n’est pas une inconnue au sein de l’école, elle est responsable de projets depuis 4 ans et en connaît tous les rouages. Parents comme élèves sont habitués à la voir dans le bureau vitré au pied de l’escalier où elle travaille avec son binôme et complice, Carole Dorel.

La danse depuis toujours

Aurélie danse depuis qu’elle a 4 ans. Vers 10 ans, elle entre au conservatoire de Nancy où elle suivra tout le cursus jusqu’au cycle supérieur. Elle passe le bac « danse » en candidate libre puis se lance dans des études de lettres. Khâgne, hypokhâgne puis une licence en lettres modernes et philosophie l’amènent à Paris. Elle n’a plus le temps de danser mais elle saisit l’opportunité de travailler au magazine « Les saisons de la danse » où, pigiste et secrétaire, elle assiste à de nombreux spectacles, monte des expositions et explore le monde de la danse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite