Frontenex: Anny Pascale propose des ateliers où se rencontrent amitié et créativité

Ses élèves livrent avoir beaucoup progressé grâce à ses ateliers.
Ses élèves livrent avoir beaucoup progressé grâce à ses ateliers.

Anny Pascale se définit comme une «  médiatrice artistique  ». «  Je n’ai pas créé une école d’art, confie-t-elle, mais des ateliers pour aller à la rencontre de son potentiel créatif. L’idée, c’est de rencontrer l’imprévu en expérimentant des procédés et des techniques ; en apprenant les uns des autres, sans jugement  ». Une approche bienveillante qu’elle entretenait déjà autrefois au rez-de-chaussée de sa maison… «  On l’a vendue, et puis ça faisait longtemps que je recherchais un local vaste et lumineux  ». C’est dans le bâtiment Jade qu’Anny a découvert sa perle rare. Profitant des espaces, elle a installé de grandes tables et plein d’étagères gorgées de fournitures et de matières.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite