Ain : hébergement d’urgence hivernale, on ouvre!

L’hiver, l’hébergement d’urgence est vital. Photo Pascal Bonnière.
L’hiver, l’hébergement d’urgence est vital. Photo Pascal Bonnière.

Augmentation des capacités d’hébergement en urgence

En octobre 2019, le département de l’Ain dispose de 125 places d’hébergement d’urgence pérennes, hors hébergement dédié aux demandeurs d’asile. 147 places supplémentaires sont en cours d’ouverture le temps de la période hivernale.

Réouverture du centre d’hébergement hivernal (CHH)

Dans un souci d’anticipation de la période de grand froid, la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) a sollicité l’association Tremplin pour une réouverture du CHH dès le 12 novembre. Cet équipement, situé 40 rue des Prés de Brou à Bourg-en-Bresse, permet d’éviter la mobilisation d’un gymnase communal, moins bien adapté et pénalisant pour les associations sportives et leurs usagers. D’une surface de 200 m² sur deux niveaux, le centre d’hébergement peut accueillir environ 80 personnes, isolées ou en famille.

Tout comme l’hiver dernier, il s’agit d’un lieu d’accueil et d’hébergement inconditionnel. Toutefois, dans le but que les personnes les plus vulnérables puissent être orientées dans le dispositif tout au long de l’hiver, Les orientations se feront de manière progressive en priorisant les personnes les plus vulnérables ainsi que les familles.

L’admission des publics, au CHH comme sur les autres places hivernales, transite par le service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO), via le 115, et sur signalement de la plateforme d’accueil des demandeurs d’asile (PADA) de Bourg-en-Bresse.

Le SIAO, en lien avec l’ensemble des partenaires, est chargé de recevoir et coordonner toutes les demandes d’hébergement ponctuelles ou durables. Il organise ainsi les réponses et les orientations en fonction des places disponibles.

Renforcement du dispositif de veille sociale

Le département compte cinq accueils de jour à Bourg-en-Bresse, Péronnas, Oyonnax, Ambérieu-en Bugey et Gex. Un sixième accueil dédié aux demandeurs d’asile est ouvert à Bourg-en-Bresse depuis 2018. Le dispositif des maraudes sera assuré comme chaque année par la Croix Rouge à Bourg-en-Bresse à compter du 1er décembre.

Cette année, le dispositif de veille sociale est renforcé sur l’agglomération de Bourg-en-Bresse par la création d’une équipe mobile professionnelle à compter de novembre 2019, en partenariat avec l’agence régionale de santé (ARS). Cette équipe sera composée d’un travailleur social et d’un infirmier. Elle viendra en appui de la maraude bénévole pour des personnes à la rue nécessitant soins et/ou accompagnement social. Elle informera, orientera et assurera l’accompagnement physique les personnes vers les partenaires, et travaillera en lien étroit avec le SIAO.

Enfin, les services de sécurité (gendarmerie, police nationale et polices municipales) portent une attention particulière aux personnes en grande difficulté.

La vigilance de chacun reste indispensable

Veiller aux plus fragiles d’entre nous est aussi un devoir citoyen. Si vous vous trouvez en présence d’une personne en difficulté :

– composez le numéro d’appel gratuit « 115 »,

– soyez précis dans le signalement de la personne : adresse et difficultés repérées,

– si la personne apparaît en détresse physique immédiate, signalez-le aux urgences médicales en composant le 15. Ne laissez pas la personne seule et attendez avec elle les secours.

45, avenue Alsace-Lorraine – CS 80400 – 01012 – Bourg-en-Bresse Cedex – Téléphone : 04.74.32.30.00 – Télécopie : 04.74.23.26.56 @ prefet01 @prefet01 @prefet01 www.ain.gouv.fr