Risque sismique : comment est classée votre commune ?

Dans l’Ain, en Savoie et en Haute-Savoie, le risque sismique s’étale de faible à moyen.
Dans l’Ain, en Savoie et en Haute-Savoie, le risque sismique s’étale de faible à moyen.

Les habitants des départements des Alpes sont familiers avec les séismes. Régulièrement, des secousses sont ressenties, notamment en Haute-Savoie. Lundi 11 novembre, c’est en Ardèche que le plus fort séisme ressenti en France métropolitaine depuis 2003, selon le Bureau central sismologique Français (BCSF), est survenu. Son épicentre se trouvait 26 km au sud-est de Privas et il a été ressenti jusqu’à Lyon et Montpellier.

Le secteur touché est classé en zone de sismicité 3, c’est-à-dire une sismicité modérée. La carte de France des risques sismiques a été revue en 2011 – le découpage précédent datait de 1991 – découpe le pays en cinq zones de sismicité. La zone 1 pour un risque très faible, la zone 2 pour un risque faible, la zone 3 pour un risque modéré, la zone 4 pour un risque moyen et la zone 5, qui ne concerne pas la France métropolitaine, un risque fort.

Ce risque est déterminé avec une approche probabiliste en fonction de la fréquence et de l’intensité des séismes de la zone concernée. Le zonage de 2011 a bénéficié de l’amélioration de la connaissance de la sismicité historique et des nouvelles données mesurées depuis 1984. Le zonage de 1991se fondait quant à lui sur des données antérieures à 1984, peut-on lire sur le site gouvernemental « Géorisques ».

Et dans nos territoires ?

Dans l’Ain, la majorité des communes se situent en zone de sismicité modérée (zone 3). Les communes de Massignieu-de-Rives, Murs-et-Gélignieux, Nattages, Parves et Peyrieu sont zone de sismicité moyenne (zone 4). Les cantons de Bâgé-le-Châtel, Châtillon-sur-Chalaronne, Miribel, Montrevel-en-Bresse, Pont-de-Vaux, Pont-de-Veyle, Reyrieux, Saint-Trivier-de-Courtes, Saint-Trivier-sur-Moignans, Thoissey, Trévoux et Villars-les-Dombes et les communes de Buellas, Montcet, Le Montellier, Montluel, Montracol, Le Plantay, Polliat, Saint-André-sur-Vieux-Jonc, Saint-Denis-lès-Bourg, Sainte-Croix, Saint-Rémy, Vandeins sont en zone de sismicité faible (zone 2).

En Savoie, la majorité du département se situe en zone de sismicité moyenne (zone 4). Les cantons d’Aime, Bozel, Saint-Jean-de-Maurienne et Saint-Michel-de-Maurienne ainsi que les communes d’Aigueblanche, Aussois, Les Avanchers-Valmorel, Le Bois, Bonneval-sur-Arc, La Chambre, Chanaz, Les Chapelles, Les Chavannes-en-Maurienne, Fontaine-le-Puits, Fourneaux, Freney, Hautecour, Lanslevillard, Modane, Montaimont, Montgellafrey, Montvalezan, Motz, Moûtiers, Notre-Dame-du-Cruet, Notre-Dame-du-Pré, Ruffieux, Saint-Alban-des-Villards, Saint-André, Saint-Avre, Saint-Colomban-des-Villards, Sainte-Foy-Tarentaise, Sainte-Marie-de-Cuines, Saint-Etienne-de-Cuines, Saint-François-Longchamp, Saint-Jean-de-Belleville, Saint-Marcel, Saint-Martin-de-Belleville, Saint-Martin-sur-la-Chambre, Saint-Oyen, Salins-les-Thermes, Séez, Serrières-en-Chautagne, Sollières-Sardières, Termignon, Tignes, Val-d’Isère, Villarlurin, Villarodin-Bourget, Villaroger et Vions se trouvent en zone de sismicité modérée (zone 3).

En Haute-Savoie, la grande majorité du département se trouve en zone de sismicité moyenne (zone 4). Les cantons de Frangy et Seyssel et les communes d’Andilly, Cernex, Chênex, Chevrier, Crempigny-Bonneguête, Dingy-en-Vuache, Feigères, Jonzier-Épagny, Lornay, Mésigny, Neydens, Présilly, Saint-Julien-en-Genevois, Sallenôves, Savigny, Val-de-Fier, Valleiry, Vers, Versonnex, Viry et Vulbens se trouvent en zone de sismicité modérée (zone 3).

Ces données sont issues de l’article D.563-8-1 du code de l’environnement. Cependant, comme le rappelle le site Géorisques, il reste toujours impossible de prévoir où et avec quelle intensité un séisme surviendra.