La présence de radon, gaz radioactif naturel, est confirmée en Tarentaise

Un des dosimètres destiné à mesurer la présence de radon.
Un des dosimètres destiné à mesurer la présence de radon.

C’est une question dont on ignore tout ou presque, pourtant le radon, gaz radioactif naturel, est responsable de plusieurs milliers de décès par cancer du poumon tous les ans en France, selon l’agence régionale de santé (ARS).

L’association de protection de la nature et d’environnement Vivre en Tarentaise s’est emparée de ce sujet de santé publique puisque la Tarentaise est classée en risque 3 (le plus haut niveau en ce qui concerne ce gaz) en animant un groupe de travail dans le cadre du contrat local de santé lancé par l’Assemblée du pays de Tarentaise-Vanoise (APTV). Elle a ainsi organisé une réunion publique sur le radon et mener quelques mesures test qui se sont révélées au-dessus des normes dans plusieurs endroits.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite