(PHOTOS) Travaux du nœud autoroutier de Chambéry Nord : où en est-on?

Il s’agit d’un chantier pharaonique, comme on en voit rarement sur la route (sauf peut-être en Pays de Savoie). Depuis l’été dernier, Area a débuté la transformation de l’échangeur de Chambéry Nord. Un projet chiffré à 68 millions d’euros censé sécuriser et fluidifier la circulation sur ce tronçon stratégique qui fait le lien entre la VRU de Chambéry (voie rapide urbaine) et l’A41 (en direction d’Aix-les-Bains).

Objectif : terminer en 2023

Après une phase dédiée au dévoiement des réseaux (eaux pluviales, eau potable, lignes électriques) et à la construction d’un nouveau pont enjambant les voies de chemin de fer, la rentrée est consacrée à différents volets.

Au niveau du péage, il y a d’abord la construction d’une aire de stationnement de 50 places dédiée au covoiturage et l’installation d’une troisième voie d’accès à l’autoroute dans les deux sens. Un peu plus loin a aussi été lancée la mise en œuvre d’une voie de connexion à ce même péage depuis la VRU.

Sur cette dernière, les ouvriers ne sont pas en reste puisqu’ils vont prochainement dessiner de nouvelles entrées et sorties pour la zone des Landiers ainsi qu’une rampe d’accès donnant sur une nouvelle bretelle de péage en direction d’Annecy.

Si tout se déroule comme prévu, l’ensemble des travaux devrait être terminé pour le premier trimestre 2023. Quelques-uns des aménagements pourraient même être mis en service avant.

50 000 véhicules par jour

Pour rappel, presque 50 000 véhicules transitent chaque jour sur cet axe dont la plupart pour aller du bassin chambérien vers le bassin aixois.