Pays de Gex : 10 ans de balades à travers l’appareil photo de Patrick Jacquet

Ce projet inédit démarre en 2010. « Je l’avais déjà en tête auparavant mais je n’avais pas eu le temps de m’en occuper car je passais la moitié de l’année aux Etats-Unis, à cause de mon boulot, explique le photographe amateur Patrick Jacquet. Quand j’ai quitté cet employeur, j’ai eu beaucoup plus de temps à passer sur le terrain. »

De nombreux kilomètres parcourus à pied

Son objectif consistait à réaliser une photothèque de la région. « L’idée, c’était de parcourir, quadriller, les 27 communes du Pays de Gex, les lieux à voir, à visiter, durant mon temps libre, afin de mettre en valeur le patrimoine naturel, culturel et historique local. Les premières années, j’ai fait quelques dizaines, voire des centaines de kilomètres de randonnée pour repérer les lieux, réaliser les clichés, commune par commune. Cela paraît bête, à l’heure des réseaux sociaux, mais j’ai voulu mettre un nom sur les portes sarrasines, les sources de l’Allondon, de l’Allemogne, le canyon du Turet, par exemple. Combien de Thoirysiens m’ont dit qu’ils ne connaissaient pas les sources de l’Allemogne qui sont pourtant au bord de la route ? Le Pays de Gex n’est peut-être pas une région très touristique, comme d’autres, mais elle a le mérite d’avoir de très jolis coins à visiter, si on prend un peu le temps… »

En l’espace de trois ou quatre ans, cette photothèque devient une référence, utilisée à la fois par les offices de tourisme, les collectivités locales et des agences de communication. « De nombreux projets ont découlé. Certaines communes comme Thoiry, Cessy m’ont sollicité pour réaliser des mini photothèques. J’ai aussi donné envie à des gens de faire des photos de la région. » Patrick Jacquet a également publié des cartes postales du territoire en dépoussiérant le genre, en mettant en avant les paysages, contrairement aux cartes postales des années 90 qui montraient plutôt les villes et les villages.

Exposition à venir

– Patrick Jacquet exposera des photos de paysages naturels vus à 360 degrés, au festival «Instants sauvages» , à Cornier (74), près de la Roche-sur-Foron, du 22 au 24 novembre, de 9 h à 19 h.

– Ses visions 360 sont des panoramas par assemblage. Pour une image, il peut assembler jusqu’à 60 clichés. « Ce sont des assemblages, avec des projections particulières, non retouchés, pour une autre vision de la photo de paysage, vue différemment, en perdant un peu les repères [...] L’angle de vue est beaucoup plus large, on peut voir à 180 degrés, en vertical comme en horizontal, avec une très forte résolution. »

– Plus d’infos sur internet : www.instants-sauvages74.fr ; www.panos-gessiens.net