Elodie et Yoann Conte : un conte de fée 2 étoiles

Elodie et Yoann Conte : un conte de fée 2 étoiles

L’histoire commence au printemps 2011. Après sa formation au lycée hôtelier de Montargis, suivie par quelques expériences dans des établissements réputés, Elodie comprend vite que son plaisir est en salle, au contact des clients. Mais, quand son CV se retrouve, par une heureuse coïncidence, sur le bureau de Yoann Conte, Elodie est un peu indécise après son entretien pour le poste de chef de rang dans ce restaurant gastronomique. C’était sans savoir qu’un coup de fil du chef allait changer le cours de son existence. « J’ai toujours été très sportive, et petite je voulais une maison à la mer et à la montagne. Alors en arrivant à Annecy, j’ai vraiment trouvé mon équilibre. »

"Coup de feu" en cuisine

Entre Elodie et Yoann, la complicité est immédiate. « On n’avait pas besoin de se parler, on se comprenait, par le regard, à travers les vitres de la cuisine ». Et puis très vite, l’histoire s’enchaîne. Comme une évidence.

Elodie devient alors associée, en salle comme à la ville, avec de nouveaux défis à relever. Comme celui lancé par son futur mari : la montée de la côte de Talloires à vélo... avec à la clé, leur 1er bébé. Venu grossir les rangs fin 2012, Ylan passera ses premiers mois en cuisine, à la réception ou avec les pâtissiers. Puis, comme un bonheur n’arrive jamais seul, suivront une 2e étoile, un 2e bébé prénommé Maïwenn et un mariage en 2016.

Elodie Conte participe à la fabrication de leur propre huile d’olives à Kalamata en Grèce où elle se rend régulièrement. Ici pour la récolte.
Elodie Conte participe à la fabrication de leur propre huile d’olives à Kalamata en Grèce où elle se rend régulièrement. Ici pour la récolte.

Elodie quitte alors la salle et prend les rênes de la direction générale, avec la gestion de leur établissement et de leurs 70 salariés. S’ils n’ont pas toujours la même vision (Elodie n’hésite d’ailleurs jamais à "mettre les pieds dans le plat" quand il le faut), elle a toute la confiance de son mari, et se démène afin qu’il « garde les idées fraîches pour créer ». Car « il a les idées qui fusent », confie-t-elle. Quant à Yoann Conte, il déclare sans détours : « Avec Elodie, il n’y a jamais rien de grave... Parfois ça m’agace. » (rires).

Un tandem de choc

Si pour Yoann Conte (citant Oscar Wilde) : « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles », c’est au sommet du mont Blanc qu’il a emmené Elodie le 15 septembre dernier.

Une ascension qu’ils ont préparée tout l’été, d’arrache-pied et à coups de piolets, mettant à profit la crise sanitaire (avec la mise entre parenthèses de leurs 2 étoiles) pour s’accorder un peu de temps pour eux. « Elodie est une challengeuse. Elle est toujours partante, très positive et enthousiaste », conclue-t-il.