Pays du Mont-Blanc : avis favorable du commissaire-enquêteur malgré une farouche opposition

Ce projet fait l’objet de vives critiques.
Ce projet fait l’objet de vives critiques. - ©France nature environnement 74

Défenseurs de l’environnement, guides de haute montagne, amoureux des grands espaces… Ils étaient nombreux à s’être insurgés contre ce projet de route forestière mis en enquête publique jusqu’au 8 octobre. Pour rappel, cette ambition portée et ardemment défendue par la Communauté de communes du pays du Mont-Blanc, consiste en la création d’un nouveau passage pour les camions grumiers, entre le Châtelard et le Col de Voza. Celui-ci doit mesurer 14 kilomètres pour une largeur de 4 mètres, en plein cœur de massif, sur les communes de Passy, les Houches et Saint-Gervais-les-Bains. Une route serait ainsi créée sur 5,5 km, une piste sera renforcée sur 8,3 km. Elle parcourait le massif du Prarion, du Nord au Sud, en passant à côté de la pointe de Tête Noire, par le col de la Forclaz et le domaine skiable des Houches jusqu’au col de Voza.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite