Pays de Gex : Rotary Club, «Servir d’abord» n’est pas un vain mot !

Le Rotary Club de Ferney sera présent pour la récolte de la banque alimentaire fin novembre.
Le Rotary Club de Ferney sera présent pour la récolte de la banque alimentaire fin novembre.

Le Rotary Club de Ferney-Voltaire regroupe vingt-neuf membres, hommes et femmes de tout âge et nationalité, unis sous le même esprit associatif. Philippe Guérin, l’un des membres qui fût aussi président, en résume l’action : « Le R.C. de Ferney a été créé en 1996. Nous y effectuons plusieurs actions caritatives au long de l’année, pour apporter notre aide et reverser les bénéfices à diverses associations.  »

Réseau solidaire et convivial

Parmi ses membres, des dirigeants d’entreprises, artisans, membres d’organisations internationales ou encore professions libérales qui se regroupent régulièrement pour faire avancer les divers projets.

« Être membre de l’association signifie participer régulièrement aux réunions qui ont lieu chaque lundi, et qui sont l’occasion de débattre sur plusieurs sujets : idées nouvelles, avancée des projets, agenda… il y a aussi un repas organisé par mois, trois apéritifs, et une conférence pour les membres, avec la venue d’intervenants externes. Chacun règle une cotisation tous les mois qui finance en partie la Fondation Rotary. »

De quoi garder active l’association et ses membres qui ont ainsi l’opportunité de se réunir régulièrement : « Il y a une très bonne ambiance au sein du club, les débats se déroulent bien, tout le monde se connaît, ce qui est important. Il existe une entraide entre les membres et des actions qui sont réalisées sur une échelle régionale, nationale et parfois même internationale. Tout le monde peut découvrir notre club, qui est ouvert à chacun ; notre membre le plus jeune a 27 ans tandis que le plus âgé en a 92 !  »

Actions humanitaires régulières

Le club ne dépend pas de la structure internationale pour ses actions.

« Nous sommes autonomes et sélectionnons librement la plupart de ce que nous réalisons, qui est élaboré au cours des débats entre les membres. En général, nous menons cinq grosses actions par an.  »

Parmi celles-ci, beaucoup sont devenues traditionnelles : vente de vin chaud, oranges, concerts, programme d’échange scolaire, participation à la banque alimentaire… de quoi aider directement les associations ou récolter des bénéfices qui leur seront par la suite reversés : « Nous aidons régulièrement des locaux, comme Éclat, AGITH, mais aussi des associations nationales voire internationales. Nous sommes par exemple en contact avec des clubs africains, celui de Tunis, ou encore le club hongrois de Szentendre avec qui nous échangeons régulièrement.  » Un agenda chargé qui garde le club actif toute l’année.