La vidéoprotection arrive en force dans les stations de la vallée d’Aulps

Les élus des trois communes de la vallée d’Aulps ont tous le même objectif à travers l’installation de caméras: empêcher les incivilités et les infractions.
Les élus des trois communes de la vallée d’Aulps ont tous le même objectif à travers l’installation de caméras: empêcher les incivilités et les infractions.

Rurales et tranquilles hors-saison, les stations de ski voient leur fréquentation exploser lorsque l’été et l’hiver pointent le bout de leur nez. Pour cette raison, de plus en plus de communes ont fait le choix d’avoir recours à la vidéoprotection en installant des caméras dans leurs rues. Le but : prévenir les infractions, protéger la population et aider les enquêtes des forces de l’ordre. Une technologie très réglementée puisque les images, qui s’effacent automatiquement au bout de 14 jours, ne peuvent être visionnées que sur demande de la gendarmerie. En vallée d’Aulps, l’idée séduit.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite