Faverges : chez Stäubli, le bras de fer entre la direction et les salariés s’intensifie

Le mouvement est très suivi au sein de l’usine favergienne.
Le mouvement est très suivi au sein de l’usine favergienne.

Rien ne va plus chez Stäubli. L’entreprise Suisse, pourtant dotée d’une réputation solide et pérenne dans le bassin de Faverges, est en proie à un conflit social, dont l’issue est incertaine. Tout est parti du département des ratières (machines à tisser) ce lundi 16 novembre, lorsqu’un collectif d’ouvriers de production majoritairement du 1er collège, décide de débrayer, prenant de cours les partenaires sociaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite