Chablais : la Fouèse, une vie derrière le bar

La Fouèse (à droite) au bar du Ram Dam avec sa collègue, Martine.
La Fouèse (à droite) au bar du Ram Dam avec sa collègue, Martine.

«   Elle était tout le temps souriante  ». Son fils, Christophe, déballe quelques vieilles photos de sa mère prises aux côtés d’amis. Sur chacune d’entre elles, Françoise Grangeon arbore en effet un grand sourire, «  large et franc  ». Une joie de vivre qu’elle gardera jusqu’au bout. Mi-novembre, celle qu’on appelait La Fouèse a perdu sa bataille contre le cancer, menée avec courage depuis un an et demi.

10 ans de «Him»

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite