La petite ligne Maginot du Faucigny, patrimoine méconnu de la Vallée de l’Arve

Blockhaus bétonné pour mitrailleuses, situé entre les Vorziers et Blancheville.
Blockhaus bétonné pour mitrailleuses, situé entre les Vorziers et Blancheville.

Dissimulés dans les bois et les falaises entre Sallanches et Cluses, demeurent les reliquats d’un maillon d’une chaîne d’ouvrages militaires bétonnés, que l’armée française a établie du lac Léman jusqu’à Albertville durant la drôle de guerre.

Surnommée la petite «ligne Maginot» du Faucigny, cette série d’ouvrages reliés les uns aux autres, avait pour but d’empêcher le contournement par la Suisse des défenses établies plus au sud, face l’Italie fasciste.

La «trouée de Genève»

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite