(VIDÉO) Bassin annécien : premier anniversaire en demi-teinte pour le Léman Express

Le directeur de Lémanis, Mario Werren, affirme que la plupart des soucis techniques ont été résolus.
Le directeur de Lémanis, Mario Werren, affirme que la plupart des soucis techniques ont été résolus. - © A.L. et Lémanis

Le Léman Express souflle sa première bougie ce mois-ci. Une première année difficile marquée par les grèves et le coronavirus. Mais le train franco-suisse a-t-il malgré tout répondu aux attentes ? On fait le point.

1

Une fréquentation satisfaisante en dépit des réticences

Les trajets ont été très fortement réduits durant le premier confinement, mais dans ses tout premiers mois d’exploitation, en période normale, le Léman Express affichait de bons résultats. « Il y avait un objectif de 50 000 voyageurs par jour et, en février, on observait en moyenne 45 500 personnes par jour sur tout le réseau », explique Youri Dervin, le représentant de la section Haute-Savoie de l’ARDSL (Association rail Dauphiné Savoie Léman).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite