Chablais : « Les chiens de protection ont leur place en montagne »

Damien Tirel vit avec ses brebis et ses chiens été comme hiver. L’été, il dort à l’alpage de Vacheresse pour protéger ses brebis du loup. Le reste de l’année, patous et brebis sont ensemble à la bergerie avec leurs petits.
Damien Tirel vit avec ses brebis et ses chiens été comme hiver. L’été, il dort à l’alpage de Vacheresse pour protéger ses brebis du loup. Le reste de l’année, patous et brebis sont ensemble à la bergerie avec leurs petits.

Il était l’un des premiers Chablaisiens à travailler auprès des troupeaux avec des chiens. Damien Tirel, éleveur et fabricant de fromage de chèvre à Saint-Paul-en-Chablais, tient à partager ses déboires et ceux de toute une profession depuis l’arrivée du loup sur le territoire. «  Je suis là pour dire qu’il faut qu’il y ait encore de l’agriculture en France demain !  », clame-t-il depuis sa petite exploitation de Chez Potruz.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite