Bassin annécien : les souvenirs d’Olivier Tribut chez Marc Veyrat

En 2013, Olivier Tribut a fini parmi les meilleurs chocolatiers au monde lors d’un concours international.
En 2013, Olivier Tribut a fini parmi les meilleurs chocolatiers au monde lors d’un concours international. - Photos DR - Olivier Tribut

L’année 1995 a marqué un tournant dans la carrière de Marc Veyrat. Parce qu’elle symbolisait la consécration du chef cuisinier haut-savoyard qui décrochait alors sa troisième étoile au Guide Michelin. «  C’était la référence. Il était très populaire. Il était très sollicité par les médias  », se souvient Olivier Tribut.

Ce dernier n’avait que 23 ans à cette époque-là. Encore «  un peu frêle  » dans la profession, comme il se décrit. Pourtant, c’est aux côtés de l’homme au grand chapeau noir que le Haut-Savoyard d’adoption va parfaire sa formation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite