Seynod : la querelle de voisinage dégénère en coups de bâton

Seynod : la querelle de voisinage dégénère en coups de bâton

Une querelle entre voisins pour tapage nocturne a viré à la bagarre dans la nuit du 10 juillet 2020 au coeur d’un quartier pavillonnaire de Seynod. Ce soir d’été, vers 22 heures, une résidente, gênée par le bruit que font cinq jeunes dans le jardin voisin, leur demande de se calmer. Ce qu’ils font. Mais vers 1 heure du matin, le tapage reprend. Les deux enfants de cette voisine, excédés, interviennent armés d’un manche à balai. « Je suis venu avec un bâton peut-être pour intimider, mais cela a dégénéré. J’ai été blessé », explique à la barre du tribunal d’Annecy, le 11 janvier, le fils de la riveraine qui s’était fait prendre le bâton avant de se faire frapper avec (ce qui lui occasionera 5 jours d’incapacité totale de travail). Sa sœur sera également blessée en tentant d’intervenir.

« Si vous étiez effrayés, vous auriez pu refermer la porte et appeler la police », reproche le parquet au protagoniste présent, qui tente d’expliquer qu’il a voulu se défendre. On retiendra de ce différent que la provocation n’excuse rien. Le tribunal a retenu la culpabilité des deux auteurs et les a condamnés chacun à 90 jours amende à 10 euros et à l’interdiction de détenir une arme pendant 5 ans.