Futur lycée à Bons-en-Chablais : « Ils ne peuvent pas continuer de nous ignorer »

Didier Tournier et Christine Charet ont fait un combat commun de l’emplacement du futur lycée.
Didier Tournier et Christine Charet ont fait un combat commun de l’emplacement du futur lycée.

Le collectif et l’association continuent de se battre. Ils craignent que le site choisi par la Région, en contrebas du collège François-Mugnier, engendre notamment de lourds problèmes de circulation. Sans compter sur l’afflux de lycéens, environ 1 700 au total, qui évolueraient au beau milieu des habitations. Selon eux, la zone des Bracots présente plusieurs avantages indéniables : des accès simplifiés pour les bus, des infrastructures déjà existantes pour la sécurité incendie, ainsi que la possibilité d’y créer une voie verte et un rond-point, profitables à tous.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite