1500 ans de coutumes funéraires au bout du lac racontées par les Amis de Viuz-Faverges

Les Amis de Viuz-Faverges viennent de sortir leur 44e bulletin d'histoire et d'archéologie. Alain Piccamiglio (au premier plan) et l'un des co-auteurs.
Les Amis de Viuz-Faverges viennent de sortir leur 44e bulletin d'histoire et d'archéologie. Alain Piccamiglio (au premier plan) et l'un des co-auteurs.

La sortie du bulletin d’histoire et d’archéologie des Amis de Viuz-Faverges (AVF) est toujours un événement. Le 44e du nom ne déroge pas à la règle. Les AVF ont une nouvelle fois œuvré avec précision à la réalisation d’un ouvrage qui se veut accessible grâce à des données connues. Son thème : les coutumes funéraires au bout du lac depuis 1500 ans.

Tout commence au VIe siècle

Dès le VIe siècle, autour puis à l’intérieur de l’église Saint Jean-Baptiste de Viuz, les habitants ont inhumé les leurs. Voilà pour le point de départ. La quête archéologique des premières traces du christianisme dans les campagnes a également été indispensable à la confection de l’ouvrage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite