Morillon : 5 ans après la noyade d’une adolescente, les surveillants jugés pour homicide involontaire

Les faits se sont déroulés en août 2015 au lac bleu de Morillon.
Les faits se sont déroulés en août 2015 au lac bleu de Morillon.

C’est un jour qui restera gravé dans les mémoires, le 12 août 2015, une adolescente de 16 ans, polyhandicapée, perdait la vie alors qu’elle était en colonie de vacances à Morillon. Lors d’une sortie baignade avec un groupe de 9 adolescents et trois encadrants, la jeune Brenda avait été retrouvé inanimé au fond du lac bleu de Morillon près de cinq heures après sa disparition.

La négligence des encadrants évoquée à plusieurs reprises

Jeudi 28 janvier 2021, soit plus de cinq ans après les faits, deux des encadrants chargés de surveiller le groupe d’adolescents le jour de l’incident, la directrice de la colonie de vacances et deux sauveteurs secouristes du poste de secours du site étaient jugés au tribunal correctionnel de Bonneville, pour homicide involontaire. La négligence des encadrants et des sauveteurs présents sur les lieux ce jour-là a été évoqué à plusieurs reprises mais le verdict final ne sera rendu qu’en mars prochain.

Plus d’informations dans l’article complet à lire dès vendredi 29 janvier sur le site du Messager, et dans le journal du 4 février.