Ain : la skipper Isabelle Joschke a bouclé son tour du monde à la voile

Naviguant hors course, à bors de l’IMOCA MACSF, la Gessienne d’adoption a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe, mercredi 24 février, en fin de matinée. (Crédit photo: Jean Marie Liot / Alea #VG2020)
Naviguant hors course, à bors de l’IMOCA MACSF, la Gessienne d’adoption a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe, mercredi 24 février, en fin de matinée. (Crédit photo: Jean Marie Liot / Alea #VG2020)

La skipper de MACSF a franchi la bouée Nouch Sud, à l’entrée du chenal des Sables d’Olonne, mercredi 24 février, en fin de matinée, près de 108 jours après le départ du Vendée Globe. Non classée depuis son abandon, survenu le 9 janvier, au large de l’Argentine, elle a mis un point final à son aventure sportive et humaine, accueillie par un public nombreux.

«  J’ai rencontré le pire et le meilleur lors de cette aventure, confiait-elle, en conférence de presse, juste après son arrivée. C’était un peu comme un miroir grossissant de qui j’étais dans les situations difficiles, avec, parfois, mes défauts, mes réactions à chaud, que je n’aime pas toujours voir chez moi et puis, ma capacité de rebondir, de passer à autre chose, de trouver l’énergie, pour réparer, revoir l’avenir autrement. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite