Cern : les scientifiques exposent un nouveau résultat intrigant

L'expérience LHCb est l'une des quatre grandes expériences du Grand collisionneur de hadrons du Cern. (Crédit photo : Cern)
L'expérience LHCb est l'une des quatre grandes expériences du Grand collisionneur de hadrons du Cern. (Crédit photo : Cern)

L’expérience LHCb (Large Hadron Collider beauty) au Cern a annoncé de nouveaux résultats qui, s’ils sont confirmés, laissent entrevoir une faille dans le Modèle standard de la physique des particules.

L’expérience étudie tout particulièrement le « quark b », qui est une des particules élémentaires produite au Cern dans les collisions proton-proton du LHC. «  D’une manière générale, explique Marie-Hélène Schune, directrice de recherches au CNRS (IJCLab), les interactions entre les particules élémentaires sont codifiées et sont prédites par une théorie : le Modèle standard de la physique des particules. Tous les tests que nous avons pu effectuer jusqu’à présent confirment cette théorie.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite