À Saint-Julien, la gestion dans les cantines scolaires en question

Jeudi 25 mars, 16 enfants désinscrits de la cantine se sont retrouvés sans parents pour venir les chercher.
Jeudi 25 mars, 16 enfants désinscrits de la cantine se sont retrouvés sans parents pour venir les chercher.

À partir du lundi 22 mars, les enfants dont les parents sont sans emploi ne pouvaient plus être inscrits à la cantine. C’est le choix qu’a fait la mairie de Saint-Julien pour limiter les regroupements dans les salles de restauration scolaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite