De la cueillette à l’assiette

Passion et transmission

« J’ai toujours eu envie d’agir en faveur de la nature ». Après des études en botanique, des expériences dans le monde du tourisme, Guillaume est revenu à sa passion pour les plantes. Grâce à ses sorties, ateliers et cours de cuisine végétale, il transmet aujourd’hui ses connaissances, auprès d’un vaste public.

Découverte des plantes

C’est parti pour une découverte des plantes, panier en osier sous le bras et chapeau bien en place, une première recommandation de Guillaume avant de se lancer dans la cueillette. « Attention à ne pas ramasser n’importe quoi », de préférence en hauteur, hors sentiers et attention certaines plantes sont très toxiques, d’où la nécessité d’être accompagné d’un bon guide. À portée de main, vous avez de quoi vous soigner et cuisiner, la nature recèle de bienfaits pour qui sait la respecter et observer.

Dans le panier

La cueillette débute par la plante « où tout se mange  » de la racine aux fleurs : le pissenlit. Une plante miracle pour détoxer, elle protège le foie et se cuisine de multiples façons. Guillaume produit notamment un excellent miel de pissenlit ! S’enchaîne la récolte de lierre terrestre, de la famille des lamiacées, une plante très odorante qui parfumera vos fromages et magique pour libérer les voies respiratoires.

Puis vient la collecte de l’ortie, à ramasser « dans le sens du poil  » sinon elle pique ! L’ortie, c’est la plante idéale, elle contient du potassium, magnésium, du fer et de multiples vitamines et se consomme à volonté, en soupe, pesto… Guillaume recèle de recettes procurant tonus, énergie et vitalité.

Secrets partagés

On ne peut dévoiler tout le contenu de notre panier et tous les secrets de Guillaume. Le mieux est de lui demander de vous emmener sur le terrain ou de partager un atelier découverte, un cours de cuisine, il se déplace en entreprise, à domicile et organise régulièrement des événements…

Sachez qu’après une telle expérience, votre regard sur les plantes, au cours d’une prochaine balade en sera transformé d’autant qu’avec Guillaume Besson vous saurez aussi les cuisiner !

Pause déjeuner

Après la cueillette, passons aux travaux pratiques car au fil de la balade, le panier s’est bien rempli de quoi cuisiner un repas complet.

Nos trouvailles végétales vont nous permettre de mettre au menu :

– Des galettes de flocon d’avoine, aux Égopodes ou « herbe aux goutteux ». Vous l’aurez compris, cette plante de la famille des Apiacées soulage certaines douleurs, excellente contre les inflammations.

– Une tartinade végétale d’ortie, il ne faut pas avoir peur d’effeuiller l’ortie à mains nues, à rebrousse-poil, ça passe tout seul !

– Un fromage frais au lierre terrestre de la Chèvrerie des Thoules.

Le tout accompagné à l’apéro du fameux kefir aux fruits de Guillaume, une boisson « miracle et de longévité » et de son vin à l’Aspiruline odorante.

Difficile ensuite de redescendre « dans la plaine » après ce doux moment de poésie