Entre ciel et terre, dans l’atelier de Laëtitia

De simples écrous hexagonaux en laiton... Il n’en fallait pas plus pour stimuler l’imagination de Laëtitia Bolatto. Graphiste depuis 10 ans, son œil exercé a tout de suite vu le potentiel de ces anneaux : « Ils m’ont fait penser à la planète Saturne. Et pendant le confinement, j’avais besoin de faire quelque chose avec mes mains. » Qu’à cela ne tienne, Latto bijoux venait de naître. Avec des créations qui porteront des noms aussi évocateurs que Nadir, Halo, Sirius, Météores, Céleste ou encore Saturne, forcément.

« J’aime les matériaux bruts »

Après avoir testé le béton pour créer des perles carrées et rondes, Laëtitia a eu envie de travailler la terre. « J’ai opté pour la pâte d’argile durcissante. J’aime voir comment la matière réagit dans les moules, les bulles d’air, les détails. C’est un peu de la cuisine, il faut être rigoureux, bien doser et peser les quantités d’eau et de matière », ajoute-t-elle.

Avant d’être coulé ou moulé, chaque modèle de colliers et boucles d’oreilles est préalablement dessiné. Puis les pièces sont ensuite modelées à la main, poncées et retravaillées. Si l’argile est plus naturelle, elle est aussi plus poreuse. Alors un vernis mat de protection est appliqué. L’argile permet aussi différentes variations de coloris : terracotta, blanc ou noir.

Et pour encore plus de couleurs, Laëtitia expérimente actuellement le terrazzo, la nouvelle tendance déco du moment. A l’étude également des déclinaisons en bracelets et bagues, mais aussi des vases.

La touche finale ?

Ces élégantes créations sont uniques et réalisées en petite quantité. Les apprêts et chaînettes dorés sont en acier inox. Et pour le plaisir d’offrir, Laëtitia a créé des boîtes cadeaux arborant le poinçon Latto. Un logo qui résume à lui seul son univers graphique, mêlant harmonieusement le carré, le cercle et l’hexagone.

Les bijoux Latto sont en vente sur le site : https://www.etsy.com/fr/shop/LattoBijoux

Instagram : latto_bijoux