À la découverte des mystères du Creux de l’Envers

Curiosité gexoise nichée au pied du Jura, le Creux de l’Envers intrigue et séduit par sa faune et sa flore sauvage. Cette balade permet de découvrir un site atypique. Il s’agit tout autant d’un havre de fraîcheur que d’un voyage au cœur du Jura et de ses secrets. Il y règne en effet une ambiance très particulière car, chose étonnante, on pourrait croire à un relief alpin alors que nous sommes dans le Jura. Mais le mystère du site réside avant tout la légende des portes sarrazines.

Portails naturels

Ces mystérieuses portes sarrazines sont dessinées par le relief qui se resserre, les couches calcaires quasi dressées sont taillées par le passage en force des rivières et forment une cluse. « Closa » en latin veut dire porte, d’où le nom. Quant à « sarrazines », on raconte qu’à une époque le Pays de Gex fut envahi par des Sarrazins qui ravageaient nos régions.

Les populations se réfugiaient alors dans la montagne en attendant leur départ. Les Gessiens montaient jusqu’au Creux de l’Envers et franchissaient ces portes protectrices. On peut encore aujourd’hui découvrir une sculpture de bois mettant en scène une femme portant son enfant et quittant la plaine dangereuse en direction de la montagne.

Itinéraire

Pour les plus courageux, la balade peut démarrer dès le centre-ville de Gex, du côté de la place Perdtemps. Elle dure environ deux heures. L’itinéraire se situe en partie au sein de la Réserve Naturelle Nationale de la Haute Chaine du Jura. Attention donc à bien vous renseigner sur la réglementation avant de partir en randonnée.