La Grangette à Simon : un gîte d’exception pour un retour à l’essentiel

La Grangette à Simon : un gîte d’exception pour un retour à l’essentiel

Il en faut de l’amour pour retaper une maison aussi belle que la Grangette à Simon, en ne conservant que les soubassements. En tout, il aura fallu trois ans à Patrick pour aller jusqu’au bout de l’objectif qu’il s’était fixé, aidé de son fils. Aujourd’hui retraité, il a longtemps travaillé dans l’ébénisterie et la menuiserie : « Le bois et les vieilles bâtisses ont toujours suscité ma curiosité, confie Patrick. Ce n’était pas ma première maison mais pour celle-là, j’ai travaillé 12 heures par jour. On a tout démonté et remonté, j’avais réalisé tous les plans pour une surface de 180 m2. Je savais précisément où j’allais ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite