Eloise : un motard tué, un poids lourd brûlé, la route fermée

L’accident s’est produit entre le pont de l’autoroute et Pralon, à l’entrée sud-est d’Eloise.
L’accident s’est produit entre le pont de l’autoroute et Pralon, à l’entrée sud-est d’Eloise.

Il était 10h ce jeudi 19 décembre. D’Eloise, où il réside, un homme de 42 ans prend la route à moto, « une Yamaha FZ1  » selon le lieutenant Cyrille Le Mat, patron du peloton motorisé de Saint-Julien-en-Genevois. L’Eloisien roule sur la RD 1508 en direction de La Croisée.

Le motard tué sur le coup

En face, du pont de l’autoroute descend un poids lourd doubiste, qui rentre à vide d’une livraison à Annecy. Au volant, un jeune de 19 ans, trois mois et demi de métier. Il roule sur sa voie de circulation, dans la ligne droite vers Eloise. C’est alors que, pour une raison inconnue, la moto traverse la chaussée et vient s’encastrer dans le camion. Le pilote, éjecté, est mort sur le coup. Le camion s’arrête comme il peut. Sous le chassis, la moto, coupée en trois morceaux, prend feu. Les flammes se propagent au réservoir droit du camion, qui s’embrase à son tour. Le chauffeur a le temps de sortir.

Un pompier blessé

Alerté par la fumée, un fourgon de pompiers de Bellegarde, qui se rentrait d’une mission, se déroute et vient tenter de porter secours au motard, tandis que des renforts sont appelés pour traiter l’incendie. C’est alors que sous la chaleur du brasier, un pneu de la semi éclate. Le souffle frappe en pleine figure un pompier bellegardien de 21 ans, qui accuse le coup. Pas de blessures au visage, mais un sérieux traumatisme. Il est envoyé à l’hôpital de Saint-Julien, où il est placé en observation. Ses jours ne sont pas en danger.

Relevage en cours

La RD 1508 est fermée à la circulation entre le rond-point de l’autoroute et le pont de Savoie, à Bellegarde. « J’ai réquisitionné pour l’évacuation du camion complètement brûlé une grue de levage et une remorque à plateau auprès d’une entreprise spécialisée de Saint-Jean-de-Sixt, explique le lieutenant Le Mat. Nous gardons la route fermée le temps que les opérations soient terminées. Une enquête est ouverte et elle nous est confiée. Nous allons nous efforcer de déterminer ce qui a provoqué le changement de trajectoire de la moto…  »

A l’heure où nous publiions ces lignes, le dégagement de l’épave était toujours en cours. Elle a finalement rouvert à la circulation à 17h.