Anaïs, opticienne-optométriste à domicile pour un service sur-mesure !

Un choix atypique qui ponctue un parcours universitaire spécifique : « Après un BTS opticien, j’ai suivi une école d’optométrie en 5 ans, un cursus assurant une spécialisation dans le dépistage en santé oculaire » Grâce à ses compétences et au matériel dont elle dispose, la jeune femme peut élaborer des bilans visuels complets lui permettant, en plus des conseils, d’adapter l’offre optique en fonction des besoins. Un service rare qu’elle aurait pu délivrer en cabinet ou en magasin : « J’ai effectué toutes mes études en alternance ce qui m’a permis de parfaire mon savoir-faire et me rendre compte que pratiquer mon métier en centre ophtalmologiste ou au sein d’une boutique ne me correspondait pas vraiment. En 2016, une loi a autorisé les déplacements à domicile. J’ai relevé le challenge ». Ce fonctionnement la comble humainement : « Ce concept m’offre l’opportunité de personnaliser mes services. Le premier contact téléphonique est essentiel, il me permet d’établir un diagnostic et savoir ce dont ont besoin les gens ».  

Spécialisée, entre autres, dans la basse vision, Anaïs rencontre les personnes dans leur environnement et peut adapter son offre à leurs problématiques quotidiennes « Au début, se souvient-elle, c’était assez étrange de se déplacer chez les gens, mais très vite, je me suis rendue compte que ce relationnel différent permet de rencontrer des personnes plus détendues. Je reçois un super accueil en tant que professionnelle de santé ».  

Au demeurant, quelle que soit la nature de sa visite, Anaïs dispose dans ses marmottes (petites valises à tiroirs coulissants) d’un grand nombre de modèles de lunettes : « J’ai un choix équivalent à celui d’un opticiença demande de l’organisation, mais ça me permet de proposer une grande variété de modèles fabriqués en France. Et puis, c’est mon côté fille, je jette souvent mon dévolu sur des montures de créateurs, avec elles vous serez sûrs de ne voir personne d’autres les porter »  

Au fil de la semaine et d’un carnet de rendez-vous qu’elle essaie d’agencer du mieux qu’elle peut, l’opticienne-optométriste à domicile jongle entre ehpad et familles dont bébés, enfants, ados, mamans, papas, mamy ou papy sont plus disponibles et détendus dans leur environnement pour faire un meilleur choix. Une vie intense qu’elle ne regrette pour rien au monde. Dans ses étuis à lunette, elle glisse son sourire, sa gentillesse, sa fantaisie, résumant : « Concevoir ce métier sans faire preuve d’empathie, ce n’est même pas la peine ». Et pour le croire, il faut la voir, bien la voir !  

 

Contact  

Anaïs Sliski : 06 09 78 01 55

www.a-domicile-optique.fr

contact@a-domicile-optique.fr