Gaillard: un projet immobilier 100% social qui pense aussi aux étudiants

Gaillard: un projet immobilier 100% social qui pense aussi aux étudiants

Avec l’arrivée du tramway, la ville de Gaillard s’est transformée en profondeur. Pour autant, on ne peut pas dire que le terrain sur lequel se trouvait l’ancienne usine Ecridor, à l’angle des rues de Genève et Desbioles, soit le coin le plus attrayant de la commune… Conscient que cette «verrue  »dénotait quelque peu avec le reste du quartier et que le besoin en logement sociaux est toujours plus important sur le secteur, les élus de la mairie ont décidé, en 2009 de préempter, par l’intermédiaire de l’Établissement public foncier de Haute-Savoie, le terrain pour y faire bâtir des appartements. « Le terrain était convoité par de nombreux promoteurs mais ce qu’ils proposaient n’était pas compatible avec le PLU (Plan local d’urbanisme). Il était aussi prévu d’y construire une salle des associations mais c’était difficilement envisageable dans ce quartier résidentiel à cause du bruit que cela aurait provoqué le soir », explique Jean-Paul Bosland, le maire.

Loger des étudiants

En 2017, le bailleur social Haute-Savoie Habitat est retenu pour mettre en place ce programme immobilier selon les exigences de la commune. « Nous voulions qu’une partie de ces logements sociaux soit réservée aux étudiants. Il y a un vrai besoin à Gaillard. Sur les 46 appartements, 10 T1 avec kitchenette leur seront dédiés. »

Du retard dans le projet

Ce beau projet tarde pourtant à démarrer. En effet, alors qu’au printemps 2019, les appels d’offres sont lancés pour trouver les entreprises qui seront chargées des travaux, les retours ne sont pas bons. Les propositions sont trop élevées. Il a donc fallu, le 4 décembre, relancer les marchés. « Nous allons très prochainement savoir si les appels d’offres sont favorables. Cela nous permettra de démarrer le chantier en mars pour une livraison prévue à la fin de l’année 2021 », ajoute le maire.

À quoi va ressembler le projet ?

Trois bâtiments et un parking souterrain vont donc prochainement voir le jour. Le plus éloigné de la rue aura 5 étages ; le second, 2 étages et le plus proche, 1 étage avec un peu de verdure. Il y aura 16 T1, 9 T2, 13 T3, 6 T4 et 2 T5… de quoi répondre à la demande de nombreuses familles. « Tous ces logements sont déjà pourvus… Rien d’étonnant car sur Gaillard, il y a 2 500 demandes d’attribution de logement en attente. »

Mais ce n’est pas tout car il ne peut y avoir de vie de quartier sans commerce. Ainsi, le projet Ecridor comprendra deux surfaces commerciales dont la destination n’est pas encore définie. « Le projet se situe à quelques mètres du supermarché Casino et le quartier est pas mal pourvu en commerce, il faudra donc voir quels sont les besoins pour pérenniser le commerce ». Rendez-vous pour la pose de la première pierre au printemps !