J’ai testé l’ice Floating

La pratique vient des pays scandinaves. C’est en regardant un reportage que l’explorateur (et Tignard d’adoption) Alban Michot a eu l’idée de développer l’activité sur le site.

L’aventure débute sur le lac, recouvert de neige. Dans la cabane d’Evolution 2, on enfile l’accessoire indispensable : une combinaison de survie. Cette combinaison d’immersion est la même que celle utilisée par les marins, en cas de naufrage. En néoprène, elle permet de préserver son corps de l’hypothermie tout en procurant une flottabilité. À l’intérieur de l’abri, je pose mes chaussures et ma veste, tout en gardant le reste de mes vêtements. Après quelques contorsions, et l’aide précieuse du guide, me voilà habillée.

La très seyante combinaison de couleur orange intrigue les passants. Avec mon look de gros télétubbies, je rejoins prudemment le bord du trou taillé dans la glace. L’eau du lac affiche un tout petit degré (seulement). Prudente, je m’assois sur le bord de la piscine glacée et tente de tremper les pieds. Le ressenti est inédit, sous la pression de l’eau, la combinaison se colle sur mes jambes, mais je ne sens ni le froid ni l’humidité.

Pour la mise à l’eau, je me laisse glisser, comme un phoque, au bord de la glace. Quelle sensation étrange, entre la pression de l’eau sur le corps et cette flottaison incroyable procurée par la combinaison ! J’adopte la position requise, et je fais l’étoile de mer sur le dos. C’est parti pour une vingtaine de minutes de barbotage. Bercée par le mouvement de l’eau, j’admire le ciel et les cimes, pendant que tout mon corps se relâche. Le guide a pensé à tout en me dotant même d’un thermos en plastique qui flotte rempli de tisane bien chaude.

www.tignes.net – https ://evolution2.com/tignes

À partir de 10 ans (1,55 m minimum), 1 heure dont 30 min de relaxation, 50 € en journée et 65 € en soirée.