Vagues de cyberattaques sur les cantons de Genève et de Vaud

«N'importe qui peut se faire attaquer, c'est une menace à prendre au sérieux» a dit Ivan Slatskine, patron d’une maison d’édition récemment hackée à Genève. DRK
«N'importe qui peut se faire attaquer, c'est une menace à prendre au sérieux» a dit Ivan Slatskine, patron d’une maison d’édition récemment hackée à Genève. DRK

Mal préparées à ce nouveau phénomène, beaucoup d’entreprises, sociétés et administrations genevoises et vaudoises se sont fait pirater. Certaines ont payé une rançon aux pirates, d’autres ont refusé, mais les séquelles restent présentes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite