Albertville: la résistance s’organise par l’entraide

Albertville: la résistance s’organise par l’entraide

Il est dix heures du matin ce dimanche. Rue Victor-Hugo, Claude et Arthur ont prêté un local dont ils ne se servent pas pour permettre à l’entraide en faveur de l’Ukraine de s’organiser. Grâce aux collectes mises en place, les dons ont afflué de partout, une belle surprise pour Nataliia : «  Je remercie chaleureusement tous les gens qui ont donné, jamais je n’aurais imaginé une telle mobilisation, c’est magnifique !  ». Magnifique… et laborieux : «  Aujourd’hui, sourit-elle, nous avons besoin de bras pour trier et de chauffeurs pour acheminer l’aide en Pologne  ». Tout au long de cette matinée, les voitures s’arrêtent, le coffre plein… «  Je suis désolée, on ne prend plus de vêtements, s’excuse Nataliia ». Il y en a trop. Par contre, couvertures, médicaments et nourriture sont les bienvenus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ