La solidarité s’organise avec les bénévoles de l’association Davai Genevois-Ukraine

L'association Davai Genevois-Ukraine, a pu compter sur la solidarité des Saint-Juliénois, avec plus de 150 personnes présentes à cette réunion.
L'association Davai Genevois-Ukraine, a pu compter sur la solidarité des Saint-Juliénois, avec plus de 150 personnes présentes à cette réunion.

L’annonce d’une réunion pour venir en aide au peuple ukrainien n’avait pas connu une diffusion massive. Et pourtant, le mercredi 9 mars dernier à l’Arande, à Saint-Julien-en-Genevois, ce sont plus de 150 personnes qui sont venues témoigner de leur solidarité avec les Ukrainiens. Cette réunion était organisée par l’association Davai (qui signifie «en avant !» en russe) Genevois-Ukraine (voir ci-dessous), en étroite collaboration avec la municipalité de Saint-Julien.

Informer sur l’aide mise en place

C’est d’ailleurs Véronique Le Cauchois, maire de la commune, a pris la parole en premier lors de cette réunion, pour livrer des informations importantes sur les mesures mises en place, tant au niveau de la commune que de la préfecture. Les réfugiés ukrainiens bénéficieront notamment d’un accueil simplifié, avec l’obtention de visas de six mois, renouvelables jusqu’à trois ans. Côté commune, un appel a été lancé concernant des habitants prêts à héberger des réfugiés. En quelques jours, la mairie a reçu une cinquantaine de propositions de logement. Au sein de la municipalité, un poste de référent a également été créé, pour accompagner au mieux les réfugiés ukrainiens dans leurs démarches et dans leur futur quotidien. La commune a aussi mis à disposition un local, pour stocker les dons en matériel, et un véhicule, pour livrer ces marchandises à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine.

Des témoignages bouleversants

Jean Tymruk, le président-fondateur de Davai Genevois Ukraine, a ensuite pris la parole pour présenter son association et détailler les mesures proposées pour organiser l’accueil des réfugiés dans le Genevois. L’un des atouts de Davai est de disposer parmi ses membres de personnes parlant français et ukrainien, qui seront essentielles pour aider les réfugiés dans leurs démarches. Outre l’hébergement, le rôle des familles d’accueil sera aussi important dans l’accompagnement des réfugiés, notamment pour les formalités administratives auprès des mairies. L’équipe de Davai Genevois-Ukraine a aussi indiqué qu’il était possible de faire des dons, sachant que l’argent sera versé, dans une transparence totale, à des personnes référentes en Ukraine (maire, curé, etc.), avec qui l’association travaille depuis de nombreuses années. Il y eut ensuite un moment très émouvant, avec les premières familles ukrainiennes arrivées dans le Genevois, qui ont témoigné de la terrible situation sur place et du difficile périple que fut le voyage en voiture ou en train (billets offerts par l’Union européenne) jusqu’à Saint-Julien-en-Genevois. Pour contacter l’association Davai Genevois-Ukraine, une adresse mail : jean.tymruk@gmail.com

Le témoignage d’un Français de retour d’Ukraine

Lors de la réunion, David, un Français installé en Ukraine, a témoigné de la situation sur place. Ayant décidé de quitter le pays avec sa compagne à la suite de l’attaque russe, il a évoqué la grande solidarité rencontrée lors de ce périple. La situation étant chaotique, avec des milliers de réfugiés sur les routes, David a mis plus de 28 heures en voiture pour parcourir les cinq derniers kilomètres avant la frontière entre l’Ukraine et la Pologne. Pendant ce temps, dans l’autre sens, ils ont croisé de très nombreux convois de véhicules de matériel militaire faisaient route vers Kiev et le front des combats.

Davai Ukraine-Genevois : une association fondée en 2009

Louisa (à gauche) a témoigné de la situation sur place et de leur voyage vers la Haute-Savoie.

Davai Ukraine-Genevois est une association créée en 2009 par un groupe d’amis. Elle est dirigée par Jean Tymruk, un habitant de Neydens, fils d’immigré ukrainiens arrivés en France en 1936.

Des échanges menés durant plusieurs années

Davai Genevois-Ukraine est une association à but non lucratif dont les objectifs sont le développement et le renforcement de l’amitié franco-ukrainienne, au travers d’échanges dans les domaines de la culture et l’éducation (collaborations entre les établissements culturels, scolaires, sportifs et institutionnels). L’un des buts principaux à moyen terme de cette association était de créer à terme un jumelage entre les villes de Saint-Julien-en-Genevois et de Radekhiv (15000 habitants, située à l’ouest de l’Ukraine, côté Pologne). Durant plusieurs années, des échanges entre jeunes, d’une part, et élus locaux, d’autre part, des deux communautés ont été réalisés. Par exemple, des étudiants de Radekhiv sont venus passer un mois au lycée Madame de Staël, et des groupes folkloriques de danseurs et chanteurs ukrainiens ont participé à diverses festivités dans le Genevois.

La reprise pour aider les réfugiés ukrainiens

Malheureusement, malgré l’enthousiasme des membres de l’association, le jumelage ne s’est jamais concrétisé, faute de soutiens locaux du côté du Genevois français. De ce fait, l’association a été mise en sommeil en 2016. Mais au vu de la situation actuelle, les membres de l’association Davai Genevois-Ukraine se sont bien sûr à nouveau mobilisés, plein d’énergie et de bienveillance, pour aider efficacement les réfugiés ukrainiens arrivant dans le Genevois.